Compta Auto

la comptabilité d'un
Concessionnaire automobile

Concession automobile

Les entrepreneurs souhaitant exercer comme garagiste concessionnaire doivent faire particulièrement attention aux aspects juridiques et comptables de cette activité. Création d’entreprises et contrat de concession, TVA d’un garage automobile et déclarations fiscales, opérations comptables suivant le plan comptable d’un garage automobile… Les questions de gestion et comptabilité du concessionnaire automobile s’avèrent souvent complexes à aborder. Voici quelques informations essentielles pour :

  • Bien démarrer une activité de concessionnaire ;
  • Établir une comptabilité conforme aux spécificités du métier ;
  • Optimiser votre gestion comptable ;
  • Trouver un collaborateur comptable fiable.

S’établir comme concessionnaire automobile : quel rôle pour l’expert-comptable ?

L’activité est basée sur le contrat de concession entre le concédant (fournisseur) et le concessionnaire (distributeur). Ce contrat est différent de la franchise, le concessionnaire est censé détenir l’exclusivité de la marque du concédant dans une zone géographique donnée. Le concessionnaire peut par la suite choisir ses clients et faire appel à des distributeurs.

Le contrat doit bien déterminer les marchandises concernées, et comporter cette clause d’exclusivité. Par ailleurs, le concédant doit fournir au préalable les informations concernant son enseigne. Pour être sûr de signer un contrat conforme aux obligations légales et à vos attentes, il est recommandé de se faire accompagner par un expert-comptable.

Ce spécialiste peut examiner ou établir tous les documents nécessaires pour créer votre entreprise, tout en jouant un rôle de cabinet de conseil automobile. En effet, l’expert-comptable automobile peut effectuer un audit de concession automobile, et donc vous aider à mieux évaluer l’opportunité de votre projet dans la zone concernée.

La comptabilité d'une concession automobile

Comptabilité d’un garage automobile : les spécificités d’une concession

La comptabilité d’un garage automobile doit être tenue suivant un plan comptable professionnel spécifique. Ce plan comptable automobile, qui a fait l’objet d’un avis de conformité en 1983, permet de réaliser des écritures comptables suivant les particularités de l’activité. Les différences avec le plan comptable général se situent notamment au niveau des comptes immobilisations, amortissements, clients et fournisseurs.

Par ailleurs, la comptabilité du concessionnaire automobile doit tenir compte des éléments suivants :

  • Les primes octroyées par le concédant suivant les performances du concessionnaire ;
  • La variation des prix des véhicules, entre le prix fixé par le concédant et les rabais que le concessionnaire peut s’autoriser à consentir ;
  • La gestion des charges liées aux véhicules de démonstration ;
  • Le contrôle technique préalable à la vente.

La gestion comptable d’une concession automobile qui vend également des véhicules d’occasion, doit obéir à d’autres règles supplémentaires :

  • La tenue d’un livre de police qui indique clairement l’origine des voitures acquises pour la revente ;
  • L’acquittement d’une TVA de garage automobile calculée sur marge ;
  • Une gestion de stock rigoureuse avec les pièces d’origine et les pièces adaptables.

Afin de simplifier la gestion de la comptabilité automobile au sein d’une concession, il peut s’avérer intéressant d’adopter un logiciel de compta garage. Celui-ci intègre ces différentes spécificités du métier, et surtout les particularités du plan comptable des garages automobiles. Bien entendu, un cabinet d’expertise-comptable peut bien mieux vous conseiller au quotidien.

Si vous optez pour l’externalisation, cela vous fera gagner du temps tout en étant sûr de remplir les normes comptables. Le collaborateur externe assure l’intégralité de votre comptabilité en tant que concessionnaire automobile, dont :

  • La saisie et le contrôle des écritures comptables ;
  • L’établissement et le suivi des tableaux de bord ;
  • La révision comptable et la mise en place des comptes annuels ;
  • L’établissement des divers documents comptables, dont les états financiers et la liasse fiscale (bilan comptable, compte de résultat) ;
  • Les déclarations fiscales et déclarations sociales.

En sus de la comptabilité du garage, le spécialiste peut être mandaté afin de représenter le garagiste auprès de l’administration fiscale pour toute requête ou démarche à effectuer. L’expert-comptable peut également assurer certaines tâches de gestion administrative comme la gestion de la paie, et remplir diverses missions juridiques auprès des administrations concernées.

Organisation comptable du secteur automobile et optimisation de la gestion d’entreprise

Outre les exigences légales, la comptabilité d’un garage automobile a pour objet d’établir les indicateurs nécessaires dans le cadre d’un audit de concession automobile et piloter efficacement l’activité en fonction des résultats constatés.

Suivant les comptes inscrits conformément au plan comptable automobile et les données éventuellement issues d’un logiciel de comptabilité de garage, il est important de dégager les informations suivantes :

  • Le chiffre d’affaires moyen par produit et par client ;
  • La marge par produit ;
  • La saisonnalité des ventes.

Un reporting régulier permet de mieux gérer votre trésorerie et de contrôler vos budgets. Par ailleurs, les données de la comptabilité d’un garage serviront à situer le concessionnaire par rapport à la concurrence. La comptabilité analytique permet ainsi de prendre des décisions pertinentes en matière de stratégie de vente et communication.

Même si le logiciel de compta d’un garage peut être intégré à des outils informatiques d’aide à la décision, il est toujours plus intéressant de se fier à l’expertise d’un expert comptable du secteur automobile. En effet, ce dernier dispose d’une expérience professionnelle variée qui lui permet d’appréhender chaque problématique avec justesse et en toute connaissance de cause. Il connaît également les dernières règlementations en vigueur, ainsi que l’état du marché.

Comment choisir votre expert-comptable ?

Sachant que l’expert-comptable est un allié crucial pour réussir votre comptabilité automobile, il est important de bien le choisir. Voici les critères qu’il doit remplir :

  • Justifier le titre de comptable et d’expert-comptable grâce aux diplômes DSCG et DEC ;
  • Appartenir à l’ordre des experts-comptables du territoire concerné ;
  • Posséder au moins une première expérience en tant que comptable automobile, et être capable de fournir les services d’un cabinet de conseil automobile.

Par ailleurs, votre futur expert comptable de concession automobile devrait présenter un bon relationnel. Cela permet de faciliter la communication, et permet d’instaurer un climat de confiance. En effet, rappelons que le spécialiste ne s’occupe pas uniquement de la comptabilité d’un garage automobile. Les missions comptables incluent également une prestation de conseil et d’accompagnement.

Le cabinet d’expertise comptable doit avoir collaboré avec des clients issus du secteur automobile, de préférence dans la comptabilité d’un concessionnaire automobile, comme votre entreprise. Il doit aussi effectuer une veille active concernant les nouveautés juridiques, sociales et fiscales du secteur afin de vous accompagner activement dans le développement de vos affaires.