Droits à la retraite de base des travailleurs indépendants

You are currently viewing Droits à la retraite de base des travailleurs indépendants
  • Post author:

En tant que travailleur indépendant, les charges sociales que vous versez au regard de votre activité vous ouvrent des droits à la retraite de base.

Connaissez-vous le chiffre d’affaires minimum à réaliser pour valider un trimestre de retraite ? Nous faisons le point.

Régime de retraite des travailleurs indépendants

Le régime retraite d’un travailleur indépendant est en lien avec son statut :

Travailleur assimilé salarié

Vous êtes concerné par ce statut, si vous êtes gérant minoritaire ou égalitaire de SARL, président de SAS/SASU, etc. Vous dépendez du régime de retraite des salariés du privé, vous cotisez à la CNAV (caisse nationale d’assurance vieillesse).

Travailleur non salarié

Si vous êtes artisan, commerçant, etc. vous êtes rattachés au régime transitoire de sécurité sociale des indépendants (SSI) depuis 2018, suite à la disparition du RSI.

Validation des trimestres de retraite

Que vous soyez salarié, travailleur indépendant assimilé salarié ou travailleur non salarié, la règle est la même pour tous.

Pour valider un trimestre de retraite de base, vous devez avoir déclaré au minimum 1 538 € brut dans un trimestre 2021 (soit 150 SMIC).

Pour valider quatre trimestres, beaucoup partent du principe qu’il suffit de multiplier le montant minimum validant un trimestre par quatre. Ce n’est pas si simple !

Il faut en effet, tenir compte du plafond mensuel de la sécurité sociale, 3 428 € en 2021. Il représente la somme maximale prise en considération pour la validation de trimestres retraite de base.

Ainsi, si au cours d’un mois vous avez gagnez 7 000 € brut, vous n’avez validé que deux trimestres, et non quatre comme vous pourriez le penser ! Seuls 3 428 € seront pris en compte pour la validation des trimestres de votre retraite de base !

Comment savoir où en sont vos droits à la retraite ?

Chaque citoyen reçoit l’année de ses 50 ans un relevé de carrière qui lui indique où il en est de l’ouverture de ses droits à la retraite de base. Il est utile de bien vérifier ce document et si des années ne sont pas validées, il faut vérifier ce qu’il en est. À partir de vos 55 ans vous pouvez demander la rectification de votre relevé de carrière, sous condition d’apporter les preuves requises.

À tout moment, en vous connectant à votre espace personnel de l’assurance retraite, il vous est possible de connaître le nombre de trimestres qui sont validés.

Calcul de la retraite

Il existe deux modes de calcul des droits à la retraite de base. Le régime de point qui était appliqué avant 1973 et le régime aligné sur celui des salariés après cette date.

Les droits sont ouverts en fonction de trimestres cotisés et de trimestres assimilés.

Taux de retraite

Si vous avez atteint l’âge légal de départ à la retraite, pour bénéficier du taux plein, vous devez justifier d’un nombre de trimestres en rapport avec votre année de naissance.

En cas de trimestres insuffisants, une minoration est appliquée par trimestres manquants.

En cas de trimestres supplémentaires, une majoration est appliquée par trimestres en plus.

Durée de référence

La durée de référence varie en fonction de votre date de naissance.

Votre expert-comptable peut vous renseigner sur vos droits à la retraite de base. Contactez-le.

Laisser un commentaire